Month: mars 2016

Dépenses de la semaine: 6 au 12 mars

C’est pas super bon signe quand j’ai deux billets du même type en ligne, hein? On dirait que j’ai plein d’idées de billets, mais que je sais pas par où commencer pour aborder un sujet. Mettons, la perte de poids: j’ai le goût de parler de mes super solutions dessert à 50 calories, mais je me dis que je devrais d’abord faire un billet sur le comptage de calories, l’app que j’utilise, etc., pis ça me le tente paaaas. Heureusement, je pense pas avoir de foules de fans en délire qui s’ennuient de moi. Et aussi heureusement, j’ai le côté hebdomadaire de ce type de post-ci pour me forcer à dépoussiérer une fois semaine!

  • Loterie: 2$
  • Nouveau drap: 28.69$
  • Réno-Jouets: 23.75$
  • Total frivol: 54.44$
  • Épicerie (5x): 107.43$

J’ai hésité: devais-je mettre le drap dans « y’a toujours queq chose »? (Mon chum a tiré un peu vigoureusement dessus pendant la nuit et il s’est déchiré – mais c’est un kit de draps qui date de 7-8 ans, je lui en veux pas.) Mais comme j’ai déjà en masse de dépenses dans cette catégorie-là ce mois-ci (la dernière séance de psychoéducation pour la dérogation de ma fille, et une visite au dentiste pour elle et moi), j’ai décidé d’endurer. De toute façon, j’ai aussi fait 20$ en vendant des séries télé que je ne pense pas réécouter sur le marché aux puces du bureau (mini-minsgame après le temps!), donc je suis en paix avec mon léger dépassement.

Surprises, donc: j'ai pris ma photo pas de lumière naturelle dans le sous-sol, pour pas que ma fille les voit, et ça donne ce que ça donne

Surprises, donc: j’ai pris ma photo pas de lumière naturelle dans le sous-sol, pour pas que ma fille les voit, et ça donne ce que ça donne

Le tour au Réno-Jouets était un autre exemple du problème de faire 10 000 pas tous les jours. (Pas manqué un jour de 2016 à date!) Je me cherchais un endroit où aller pour profiter du soleil, et je me suis dit que j’irais voir ce magasin de jouets usagés, à distance de marche (quoiqu’une marche peu agréable) de chez moi, dont on m’avait parlé deux fois récemment. Je cherchais spécifiquement des casse-têtes, ma fille étant rendue un peu grande pour les 24 morceaux. J’en ai trouvé trois, tous charmants (deux Ravensburger de Martine, et un plus cheapette de fée Clochette). C’était pas nécessairement si peu cher que ça (environ moitié prix d’un neuf, donc plus qu’en marché aux puces, mais c’est moins de trouble aussi), et j’ai aussi acheté un livre audio de Martine et deux magazines (Pomme d’api et J’aime lire). Fort raisonnable pour le prix. Mais je sais que je suis extrêmement susceptible à dépenser quand c’est (1) usagé et (2) pour ma fille. C’est mon gros poids faible. Tous les jouets auxquels je rêvais enfant et auxquels j’avais pas le droit, j’imagine? (Même si j’étais loin d’être à plaindre – c’est ça les flos!) Bref, j’irai pas trop souvent!

J’ai aussi mis à peu près tout un chèque de cadeau de fête de côté dans mon compte « futur CELI », et additionné à mon épargne habituelle, j’approchais un beau chiffre rond. J’ai donc transféré ça dans le CELI de mon chum – il a acheté des actions qui lui semblaient intéressantes (c’est lui l’expert dans la famille). Mes « dépenses de la semaine » favorites!

Dépenses de la semaine: 28 février au 5 mars

  • Apple Music: 14.99$
  • Récompense du mois pour ma fille: 20.68$
  • Loterie: 2$
  • Total frivol: 37.67$
  • Épicerie (3x): 55.31$

Cette semaine a été sous le signe de l’influenza qui a terrassé mon chum. C’est lui qui est en charge de la cuisine à la maison: je fais l’épicerie 3 fois sur 5 – surtout pour faire mes 10,000 pas! – mais c’est lui qui épluche les circulaires, planifie les repas et les prépare. Donc avec mon homme couché les trois quarts du temps, disons qu’on a plongé pas mal dans nos réserves. On a quand même bien mangé, parce que le congélateur était plein de plats préparés à l’avance et congelés, mais mettons qu’on a mangé des saucisses à hot-dogs à plus d’une reprise. Et des oeufs. (Les oeufs = un des meilleurs rapports coût/protéines/calories. Je recommande.) Donc je suis quand même contente des dépenses très limitées, mais je sais que c’est pas quelque chose qu’on pourra répéter fréquemment, vu qu’aucun « gros repas » n’a été préparé. Il va mieux, heureusement!

Pas trop de frivolités non plus, je suis contente de voir que j’avais quand même bien estimé mes besoins. Apple Music est une dépense mensuelle que je questionne vraiment fréquemment, probablement trop considérant son petit poids sur mon budget. Je suis pas mal sûre que je n’achetais pas pour 15$ de musique par mois avant de m’y abonner, et je n’écoute pas non plus tant de nouvelle musique que ça. Mais mon chum s’en sert beaucoup pour travailler, pis des fois on a le goût d’écouter On ne change pas de Céline Dion sans nécessairement l’acheter, tsé? Bref, tant que ça rentre dans la frivolité, ça va.

Récompense mensuelle

Récompense mensuelle

Cette limite de 40$/semaine m’a aussi sauvé les fesses pour la récompense de ma fille. (Elle a droit à un cadeau de son choix – dans les limites du raisonnable – si elle va se coucher sans se relever pendant un mois.) La semaine dernière, j’étais prête à acheter la surprise sur laquelle elle avait jeté son dévolu, un film de Fée Clochette, mais j’avais pas le budget. Finalement, quelques jours avant la fin du mois, elle est tombée dans les catalogues LEGO et a finalement choisi la voiture électrique de Mia. En temps normal, j’aurais sûrement acheté les deux, pis gardé le film quelque part avec les milliers de surprises que j’achète sans y donner pour « pas qu’elle soit trop gâtée ». Bref. Le set est cool, en plus, et elle a réussi à le faire toute seule, du haut de ses quatre ans et quart, même si ça dit 6-12 sur la boîte. Maman est bennn fière.

Les derniers jours du minsgame

« minsgamer », c’est un verbe qui va être accepté d’un jour à l’autre par l’office de la langue française, right? Genre, « je vais pas jeter ça tout de suite, je vais le minsgamer à madné? » Ou: « Où est [tel bidule]? » « Tu l’as minsgamé. » Bref, après un mois, je suis écoeurée de minsgamer. Et à chaque fois que je vois une affaire dont je voudrais me débarasser, je me dis « je vais attendre, je referai sûrement un minsgame à madné ». Un effet très pervers!!

Jour 26

Jour 26

Jour 26

Ma fille a sauvé une pince comme celle « argentée », mais rose avec des fleurs blanches. « Tu mettras jamais ça, » que je lui ai dit, même pas trop sûre comment s’en servir moi-même. « OUI JE VAIS LA METTRE!!! » répondit-elle, en s’arrachant une poignée de cheveux dans sa tentative. Hm. Le pire dans tout ça, c’est que j’ai encore un carton plein de bobépines, gardé pour un futur minsgame. Non!!!

fence6(mud)(ALT)

(hyperbole and a half, évidemment)

Jour 27

Jour 27

Jour 27

Pour me racheter de mes crimes par bobépines, y’a ben plus que 27 items dans cette photo. La boîte était pleine. Les cousins de Marianne sont partis avec. (On avait une fâcheuse tendance à oublier les couches de piscine, et à donc acheter une boîte pleine pour en utiliser une, ou deux quand on était chanceux. Ah, si j’avais investi ces cinq piasses et quart, je serais riche!)

Jour 28

Jour 28

Jour 28

Mon chum a mis l’épaule à la roue pour ce jour 28. Pour vrai, j’en ai pas vraiment parlé, mais on pourrait probablement faire tout un minsgame juste dans son bureau. C’est à lui faike je l’ai pas (trop) gossé avec ça. Mais … ce sont beaucoup de cochonneries. Plus ma paire de bottes qui prenaient l’eau. J’ai vraiment hésité avant de les jeter, tsé, d’un coup que mes nouvelles bottes sont pas assez chaudes l’hiver? Moins chaudes que… des bottes mouillées… Donc malgré que le minsgame m’a fait garder des bobépines rouillées, au moins j’ai passé par-dessus mon instinct de garder ces bottes puantes et usées pendant 3-4 ans.

Jour 29

Jour 29

Jour 29

Fini!!! 400 quelques items plus tard, ça a encore été vraiment facile de trouver 29 items, ce qui est probablement un peu inquiétant. Ma mère voulait des petits livres français légers à apporter au petit-fils de son chum lors de leur voyage en Australie, donc j’ai fouillé dans les Popis de ma fille. Sinon, j’ai ouvert un tiroir de mon bureau, et hop, 29 items.

Pis?

Alors, est-ce que ma vie est changée? Pas vraiment. J’ai eu du plaisir, pis après j’ai pu eu de plaisir. Je pense que j’étais déjà en prise de conscience de ma consommation depuis plusieurs mois – depuis que j’ai commencé à noter mes dépenses dans un cahier à mesure que je les faisais, l’automne dernier, à la suggestion du livre The Compound Effect.

La maison est pas plus en ordre, sauf peut-être quelques petits racoins (mon armoire à verres/alcool, ma pharmacie, le tiroir du milieu de mon bureau). Elle est pas plus belle non plus. Y’a encore des affaires que je vois et que je me dis que j’ai manqué une belle occasion de m’en débarasser. (Pis y’a encore une boîte pleine que je vais devoir apporter en voiture au Village des Valeurs.)

Malgré tout ce négativisme, probablement issu du fait que ça fait un mois que je suis un peu consumée par le minsgame, j’ai eu du plaisir, et je le recommande à tous. Mes plans pour le futur sont d’en faire un autre à l’été (pour pouvoir mettre des choses au chemin, et aussi pour pouvoir vider le sous-sol entre deux locataires); puis peut-être de faire une version réduite, genre 15 objets tous les 15 du mois. On verra bien. Merci de m’avoir suivie dans l’aventure, d’ici là!

© 2019 séraphine

Theme by Anders NorenUp ↑