Les règles du #minsgame veulent qu’avant les douze coups de minuit, les objets mis au rancart du jour soient sortis de la maison, probablement sous peine qu’ils se transforment en citrouille. Je doute que beaucoup de monde suivent cette règle qui me semble un peu demandante – peut-être que si je travaillais au Village des valeurs, ça serait différent, mais pour l’instant ça me prend dix mille pas pour m’y rendre (j’ai compté!) alors je vais me garder une petite gêne avant de me strapper ma boîte pleine de 28 assiettes sur le dos le 28 février.

Sauf que j’ai déjà trois-quatre sacs de vêtements prêts à donner qui languissent dans un garde-robe depuis un bail, et je voudrais pas juste ajouter à cette charge. Voici donc mon plan de débarrassement:

  1. Ce qui va aux poubelles ou au recyclage va l’être le jour même (évidemment).
  2. Ce qui pourrait être intéressant pour un don à un ami va être posté sur Facebook; après deux semaines sans nouvelles, je vais le mettre dans une boîte de don.
  3. Je vais aller porter les boîtes à trois reprises, les 10 et 24 février, et le 9 mars. (Je suis en congé le mercredi!) Espérons que d’avoir des dates butoir va m’encourager à le faire pour vrai.

Je me suis demandé où faire mes dons. En général, j’apporte des boîtes au Village des Valeurs sans trop me poser de questions, et j’apporte mes livres à la bibliothèque Libérez les livres la plus près de chez moi. (Où d’ailleurs il n’y a jamais rien d’intéressant. Faudrait que je donne des meilleurs livres pour montrer l’exemple.) Cette fois-ci, je vais probablement faire mes dons aux Écoboutiques du YWCA. Leur mission correspond mieux à mes valeurs que le Village des Valeurs, même si je continue d’être une fan de celui-ci.

C’est demain! J’ai hâte!

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someone